Quelques éclats de jade

2 - Devoir et justice

Les héros commencent leur périple vers Heibeisu

Daimyo’s Road, mois du chien, 1161 :

Après une journée de voyage en direction d’Heibeisu, nos héros et leur entourage font un premier arrêt à un imposant ryokan situé en abord de la route. Mirumoto Shinji invitent ses compagnons samouraïs a partager un repas en sa compagnie. Le vieux shugenja Tamori Daisuke et sa yojimbo Zurui Noriko refusent poliment l’invitation, alors que le moine Kiyoshi, invité par Togashi Entame, affirme qu’il se joindra à nos héros que plus tard en soirée, une fois sa partie de Fortunes et vents terminée.

Les convives discutent d’abord de la question des brigands sur la route. Alors que Kitsuki Toshiro semble chercher un moyen d’éviter le danger que les brigands représentent pour leur sécurité, ses compagnons, Tamori Tsuchikage et Togashi Entame, pensent plutôt qu’il serait préférable de les confronter directement : Un groupe de six samouraïs et d’une dizaine d’ashigarus serait à même de mettre fin à la menace.

Après avoir entendu les arguments de chacun, Mirumoto Shinji tranche : Ils ne feront rien de tel. Sa mission est de mener la caravane à sa destination, avec le moins de perte possible, non pas de pourchasser des brigands, qui pourraient être trop nombreux pour leur groupe. La Route des Daimyos étant la seule voie praticable pour un convoi en automne, éviter totalement les brigands n’est pas non plus souhaitable : Quitter la voie principale serait dangereux en automne et ralentirait inutilement leur progression. Ils devront conséquemment se préparer à une éventuelle attaque sur la route, sans pour autant rechercher une confrontation avec les ronins.

Le moine Kiyoshi se joint à eux, alors que commence entre les personnages un débat animé sur la valeur et l’utilité de la guerre. Cette discussion fortement arrosée de saké se terminera quelques heures avant l’aube.

Le voyage se poursuit sans histoire pendant quelques jours. De moins en moins de voyageurs sont croisés sur le chemin en direction d’Heibeisu. Les héros s’arrêtent une nuit à un petit village et Toshiro y questionne les heimin au sujet des brigands. Il apprend qu’il s’agit d’une bande de ronins appelé la Justice de Tengoku. Ce groupe de cavaliers sans foi ni loi aurait tiré profit de la guerre avec le Phoenix. L’attention des samouraïs du Dragon étant entièrement tournée vers le grand clan voisin, les malfrats ont pu s’attaquer impunément à la paysannerie depuis le début du conflit. Leurs déprédations n’auraient pas cessé depuis.

Le jour suivant, l’expédition croise un important contingent d’ashigarus et de bushis en provenance d’Heibeisu. Ils sont escortés par des Montagnards Mirumoto et dirigés par Mirumoto Toraizo. Après avoir été informé par les héros de la forte présence de brigands le long de la route, il prête à Mirumoto Shinji une dizaine de ses Montagnards afin d’assurer la protection du convoi. Malheureusement, les Montagnards ne pourront les raccompagner que pendant deux jours : Ils devront impérativement rejoindre le commandement de Mirumoto Toraizo avant son arrivée à Shiro Mirumoto.

Mirumoto Toraizo

Le surlendemain, un des Montagnards envoyés en éclaireur vient faire rapport à Mirumoto Shinji. Ses compagnons et lui ont trouvé les dépouilles criblées de flèches de deux moines aux abords de la voie, à environ une heure de marche. Kitsuki Toshiro demande alors la permission d’aller au devant de la caravane, afin d’investiguer d’avantage. Tamori Tsuchikage propose d’accompagner l’Investigateur Kitsuki. Shinji acquiesce à leurs demandes.

Une fois sur les lieux, Tamori Tsuchikage porte son attention vers les deux dépouilles. Les deux moines ont été tués par flèches. Sa connaissance de la médecine lui permet de constater que les nombreuses flèches ont pénétrées la chair des victimes presque instantanément ; laissant entendre plusieurs archers. Évitant de manipuler directement le cadavre, il lui est impossible de déterminer avec exactitude quand sont décédés les moines.

Pendant ce temps, le jeune Kitsuki utilise son prodigieux sens de l’observation afin de tenter de reconstituer comment l’attaque s’est déroulée. Il trouve un amas de pierres et de bois en amont sur la voie, qui a sans doute servi de cachette à quelques archers embusqués. Des traces récentes de chevaux en aval, semble indiquer que la volée de flèches meurtrières fut suivie d’une charge à de quelques cavaliers. Les victimes étant bloquées, à la fois, en amont par des archers bien positionnés, en aval par des cavaliers, et de chaque côté par les parois rocailleuses de la montagne, fuir était possible.

Toshiro poursuivant son étude des lieux en vient à la conclusion que bien que deux ou trois cavaliers aient mené la charge, que sept à dix chevaux ont circulé sur les lieux : Les archers sont probablement également à cheval. Deux importantes traces de sang qui ne semblent pas avoir été laissées par les moines, et la profondeur plus importantes des empruntes de certains chevaux, semblent indiquer que l’assaut à fait d’autres victimes et que celles-ci furent transportées par les cavaliers après l’attaque : Il pourrait y avoir des survivants…

Les deux samouraïs terminent leur enquête lorsque le reste du convoi les rattrape. Mirumoto Shinji ordonne à la caravane d’arrêter sa progression, alors que Toshiro et Tsuchikage lui rapportent leurs découvertes. Les héros décident de traquer les cavaliers en montagne, afin de tenter de retrouver les autres victimes du massacre. Tamori Daisuke et Togashi Entame s’offrent pour rester auprès de la caravane, afin d’offrir aux trépassés les cérémonies qui leur sont dues. Ils pourront également protéger et réconforter les heimin de la caravane.

Mirumoto Shinji, Tamori Tsuchikage, Kitsuki Toshiro et la samouraï-ko Zurui Noriko commencent leurs recherches. Shinji reprend aisément la piste des malfrats. Le terrain étant très difficile, il appert que leur gibier est un groupe d’excellents cavaliers. Après environ une heure d’ascension dans les montagnes, les héros retrouvent trois autres dépouilles. Un homme et une femme, tous deux d’âges murs, égorgés, et une très jeune femme, qui semble pour sa part avoir été violée, puis battue à mort. Les cadavres ont été détroussés de leurs biens. La qualité des quelques vêtements, abandonnés sur les lieux, laisse entendre que les victimes étaient relativement fortunées pour des heimins.

Tsuchikage donne aux dernières victimes des brigands les cérémonies qui s’imposent, appelant les kamis afin de réduire les dépouilles en cendre. Les héros recueillent respectueusement les cendres des heimins. Toshiro avance l’hypothèse que les heimins n’ont pas été attaqué par hasard. Il est fort possible que les brigands aient envoyé un des leurs en éclaireur en ville, afin d’identifier une cible de choix. Les personnages décident de revenir au convoi. Shinji donne l’ordre à la caravane de reprendre la route.

Ils arrivent en début de soirée à un petit village. Mirumoto Shinji donne des instructions à suivre aux membres de la caravane en cas d’attaque de brigands. Les heimins se réfugieront à l’arrière des chariots, afin de se protéger contre les flèches des archers. Les ashigaru se prépareront de leur côté à recevoir une charge de cavalerie. Un des Montagnards Mirumoto vient voir Shinji. Il lui dit que ses compagnons et lui continueront à escorter la caravane une journée supplémentaire. Il ne veulent certes pas désobéir à leur seigneur, mais s’ils forcent la marche sur le chemin du retour, pourront tout de même rejoindre le contingent de Mirumoto Taizo avant que celui-ci arrive à Shiro Mirumoto.

Pendant ce temps, Toshiro interroge différents villageois au sujet de la présence ou la visite récente de ronins dans le village, cherchant de toute évidence à tester son hypothèse d’un éclaireur envoyé par les brigands. Il s’avère qu’un imposant bushi les aurait visités il y a quelques jours, semblant s’intéresser grandement à un mariage qui devait y avoir lieu. Entame s’adresse de son côté au maire heimin, afin d’identifier les victimes du massacre. Le vieil homme récupère les cendres : Il s’assurera de les remettre à la famille des trépassés.

Le lendemain matin, Mirumoto Shinji s’assure à nouveau que les membres de la caravane seront à même de bien réagir si les brigands attaquent sur la route. Le convoi reprend sa progression vers Heibeisu. Une fois la nuit venue, les Montagnards repartent avec regret en direction de Shiro Mirumoto, laissant la caravane seule face aux brigands.

Le jour suivant, alors que le Route des Daïmyos est bien encadrée par d’imposantes parois rocheuses, les héros sont confrontés à un imposant obstacle plus loin sur la voie. Il semble y avoir eu une avalanche. Conscient du risque d’une embuscade à cet endroit, Mirumoto Shinji donne l’ordre aux membres de la caravane de se réfugier à l’arrière des charriots. Au même moment, une volée de flèches, provenant de l’amoncellement de pierres, s’abat sur le convoi. Quelques ashigarus qui n’avait pas eu le temps d’obtempérer aux ordres du samouraï sont touchés et s’écroulent au sol. Shinji prend son arc et se positionne de manière à pouvoir répliquer aux archers. Quelques instants plus tard, cinq cavaliers apparaissent en aval, ils chargent en direction du convoi.

Tengoku's justice

Shinji abandonne rapidement son arc. Il dégaine son daisho en se précipitant vers l’arrière de la caravane. Le Mirumoto donne l’ordre aux ashigarus de se préparer à recevoir la charge des brigands. Togashi Entame active son tatou de scorpion et profite du chaos pour s’avancer en aval de la caravane sans être remarqué. Armé de son dai tsuchi, le shugenja Tsuchikage se dirige à l’avant, comptant faire appel aux kamis à l’encontre des archers. Du centre du convoi, la voie puissante de Tamori Daisuke s’élève, alors que Noriko et Toshiro s’approchent du vieux shungenja.

La charge est imminente. Shinji s’avance courageusement au delà de la colonne d’ashigarus. Le moine tatoué poursuit discrètement sa progression. De son côté, Tsuchikage quitte la protection offerte par le charriot avant et s’avance d’une manière menaçante en direction des archers. Il est atteint de deux flèches, mais ne ralentit aucunement sa progression. Il lance un appel aux kamis de la terre. Pendant ce temps, son mentor Tamori Daisuke poursuit ses incantations : Le sortilège qu’il prépare risque d’être fort impressionnant.

Un imposant bushi, en armure de cavalier, portant d’une main un énorme no-dachi, dirige la charge. Alors que sa lame plonge en direction de Mirumoto Shinji, le ronin ordonne aux brigands de retraiter. Le Mirumoto réussit à amortir la force du coup porté à l’aide de sa wakizashi. L’attaque du brigand n’a plus la puissance nécessaire pour transpercer l’armure du jeune Dragon. Le Dragon riposte avec sa katana et blesse son assaillant.

Les cavaliers battent en retraite. Semblant sortir de nulle part, Togashi Entame s’élance sur un des cavaliers. Bien que son attaque porte, il ne réussit pas à ralentir la fuite de ce dernier. Les quatre archers en amont quittent soudainement l’amas de débris derrière lequel ils étaient embusqués. Terminant son incantation, Tsuchikage se lance à leur poursuite, alors que des massifs rochers s’élèvent du sol.

Le shugenja projette les rochers en direction d’un brigand, qui est tué sur le coup. Les trois autres archers disparaissent au détour du chemin. Tsuchikage est toujours à leur poursuite. Ses compagnons se dépêchent à sa suite afin de lui prêter main forte. Arrivé au détour du chemin, le Tamori aperçoit à nouveau les archers, qui viennent de monter à cheval. Appelant à nouveau les kamis de la terre, le shugenja abat la monture d’un de ceux-ci. Suite à la chute de l’animal, le brigand sera aisément rattrapé par Tamori Tsuchikage et ses compagnons. Il est fait prisonnier.

Daisuke interrompt soudainement ses incantations : Il n’aura pas eu le temps de terminer son sortilège. Il devient évident pour les personnages que cette attaque ne visait qu’à tester et à affaiblir leurs défenses. Les préparatifs de la veille et de l’avant-veille auront permi au convoi d’éviter le pire : Ils n’auront finalement subi que très peu de pertes.

Comments

Expérience : Entame, Shinji, Toshiro et Tsuchikage reçoivent 6 XP chacun.

Honneur :

  • Entame gagne un point d’honneur pour avoir assisté Tamori Daisuke qui tentait de réconforter les membres heimin de l’expédition, une fois les cadavres découvert. Il gagne également un point d’honneur pour avoir ramené les cendres des victimes de la Justice de Tengoku au village.[+0.2 Honor]
  • Shinji gagne un point d’honneur pour avoir décidé de remplir son devoir immédiat, plutôt que de s’attaquer glorieusement aux brigands. Il gagne un autre point d’honneur pour avoir réussit la tâche qu’il s’était fixé, celle de protéger ceux qui étaient sous sa responsabilité. Il gagne également un point d’honneur pour avoir ramené les cendres des victimes de la Justice de Tengoku au village. [+0.3 Honor]
  • Toshiro gagne un point d’honneur pour avoir ramené les cendres des victimes de la Justice de Tengoku au village.[+0.1 Honor]
  • Tsuchikage gagne un point d’honneur pour avoir dirigé une cérémonie pour la famille assassiné par les ronins. Il gagne également un point d’honneur pour avoir ramené les cendres des victimes de la Justice de Tengoku au village.[+0.2 Honor]

Gloire :

  • Entame gagne un point de gloire pour avoir participé activement à la bataille contre les brigands. [+0.25 Glory]
  • Shinji gagne deux points de gloire pour avoir participé activement à la bataille contre les brigands et avoir blessé leur leader. Il gagne également un point de gloire pour avoir commandé brièvement des Montagnards Mirumoto (Gaining Status.) [+0.3 Glory]
  • Tsuchikage gagne trois points de gloire pour avoir participé activement à la bataille contre les brigands et pour avoir héroïquement permis la capture d’un de leur membre. [+0.3 Glory]

Statut :

  • Shinji gagne un point de statut pour s’être fait brièvement donné le commandement de Montagnards Mirumoto par Mirumoto Toraizo. [+0.1 Status]
2 - Devoir et justice
 

Autre commentaire : Si la discussion dans l’auberge entre les personnages auraient eu lieue publiquement, Toshiro aurait perdu deux points d’honneur en raison de son agressivité envers Kiyoshi(Minor breach of Etiquette.)

2 - Devoir et justice
 

Erratum : Entame gagne bien entendu le quart des points de gloire, donc +0.025 Glory.

2 - Devoir et justice
hugolabreche hugolabreche

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.